DIY : huile multi-usage bio au baobab

Je vous retrouve aujourd'hui pour un type de billet que je ne fais pas souvent ! Et pour cause, il s'agit d'un article DIY, moi...

Je vous retrouve aujourd'hui pour un type de billet que je ne fais pas souvent ! Et pour cause, il s'agit d'un article DIY, moi qui ne suis pas hyper manuelle. Cela dit, j'avais fait un gommage pour les mains et pour le corps il y a trois ans déjà. 

Aujourd'hui, je vous propose de fabriquer une huile multi-usage au ... baobab



Pour la petite histoire, il s'agit d'un cadeau que j'ai réalisé pour ma soeur enceinte qui ne trouvait pas le produit parfait pour prévenir les vergetures. Elle ne voulait que des produits bio et elle fait des réactions à l'huile d'amande douce, autant dire que trouver un produit anti-vergeture réunissant ces deux critères était mission impossible.

Je lui ai acheté un coffret de produits de la marque Omum qu'elle a, m'a t-elle dit, beaucoup aimé. Odeurs douces, produits certifiés bio, textures agréables, on sent que c'est une marque qui est spécialisée dans les soins pour les futures mamans. Ma soeur a notamment beaucoup aimé, et terminé rapidement, l'huile anti-vergetures La Surdouée, qui ne contient pas d'huile d'amande douce. Seul hic : 37€ pour 100ml de produit. Si le budget n'est pas un problème ou si vous souhaitez faire un joli cadeau à une future maman, je vous recommande très chaudement cette marque. 

Bref, je me suis mis en tête de lui fabriquer son huile personnalisée. J'ai commencé à me renseigner sur Aroma Zone pour savoir quelles huiles pourraient convenir afin de nourrir sa peau en profondeur. Un soin anti-vergeture n'est, ni plus ni moins, qu'un produit ultra nourrissant qui évite que la peau craque. 



Au vue des nombreuses propriétés qu'il présente, ce soin est donc, en réalité, un produit multi-usage et n'est pas uniquement destiné à traiter les vergetures : soin nourrissant pour le corps, bain d'huile pour les cheveux, huile de massage ... Les possibilités sont multiples. 

En plus c'est simple comme bonjour à réaliser, vous n'avez besoin d'aucun matériel à part le flacon pour recevoir le produit fini, puisqu'il s'agit d'un mélange d'huiles.

Pour fabriquer 100ml d'huile multi-usage bio, vous aurez besoin des huiles suivantes. Tous les ingrédients, le flacon vide et les étiquettes ont été achetés chez Aroma Zone


30 ml d'huile de baobab bio 
30 ml d'huile de rose musquée bio
20 ml d'huile de jojoba bio
20 ml d'huile d'abricot bio
Un flacon pompe vide
Une étiquette


Coût total en passant par Aroma Zone : 17€10 

Le mode opérationnel est on ne peut plus simple : on ajoute toutes les huiles une à une, on colle une jolie étiquette (celles d'Aroma Zone sont top) et ta-da !! J'ai volontairement choisi de ne pas ajouter d'huile essentielle ou de parfum, pour éviter à ma soeur des nausées et les risques liés à l'aromathérapie pendant la grossesse. 


J'ai ainsi commencé avec deux petites fioles d'huile d'abricot biologique de 10 ml chacune. Il s'agit d'une huile obtenue par pression à froid des noyaux de fruit. Elle est riche en acide oléique, en vitamines A et E. Nourrissante, adoucissante, régénérante, anti-déshydratante, elle redonne du tonus à la peau. Elle a une légère odeur de noix. J'adore cette huile, c'est une de mes huiles végétales préférée pour son fini non gras, elle laisse la peau super souple. 





Ensuite, j'ajoute la même quantité (20ml) d'huile de jojoba bioCalmante et assouplissante, cette huile pénètre facilement dans la peau sans laisser de sensation de gras. C'est presque une huile sèche, c'est pour cette raison que j'ai souhaité l'ajouter, pour contrebalancer l'huile de baobab, très riche. L'huile de jojoba protège la peau contre la déshydratation et les rides. Elle ne sent quasiment rien.

Puis, j'ai ajouté une fiole de 30 ml d'huile végétale de rose musquée bio. Celle-ci, c'est la championne pour traiter les vergetures justement. Elle est riche en acides gras essentiels polyinsaturés et en caroténoïdes. Elle est donc idéale pour régénérer et nourrir les peaux sèches, abîmées et couperosées, lutter contre les rides et atténuer les vergetures et cicatrices. Je lui trouve une odeur herbale, pas désagréable. 

Enfin, l'huile qui est peut-être la plus intriguante : l'huile de baobab bio. J'en ai mis 30 ml et j'ai gardé les 70 ml restants pour moi-même. Les actifs issus du baobab sont ultra en vogue en ce moment et j'avais très envie de tester cette huile aux nombreuses propriétés. Elle est adoucissante, réparatrice et émolliente, elle sera donc idéale pour traiter les peaux sèches. Elle aide aussi à prévenir les vergetures et est aussi réputée pour le soin des cheveux secs, crépus ou abîmés (c'est pour ça que je m'en suis gardée un peu!). Sa consistance est assez étonnante : très épaisse, on dirait presque qu'elle est à moitié solide, comme de l'huile de coco figée. Elle est en fait liquide mais très riche, elle me fait penser à de l'oléine de karité. Nul doute qu'elle sera au top en bain d'huile pour mes cheveux. Il me tarde de l'essayer ! Elle n'a pas d'odeur.


J'ai envoyé cette huile à ma soeur il y a peu, elle en est ravie pour le moment, et aucune réaction cutanée à déplorer ! 

Je trouve que c'est un joli cadeau à offrir, simple à faire et vraiment personnalisé. 

J'espère que ce billet un peu différent vous aura plu :)


A très vite !

Encore plus d'articles

4 commentaires

  1. Merci pour ce superbe article, si vous voulez avoir plus d'informations sur l’huile de baobab bio, je vous conseil de visiter ce blog http://www.huile.baobab.bio/
    Bien à vous
    David

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cet article ! J'adore les huiles végétales. Celle d'abricot est aussi ma préférée. Elle sent super bon et rend la peau toute douce !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahhh l'huile d'abricot ❤ incomparable

      Supprimer
    2. Ahhh l'huile d'abricot ❤ incomparable

      Supprimer