Devenir blonde : mes conseils

J'avais envie d'écrire ce billet pour deux raisons. La première est que ce sujet : se teindre en blonde, est de loin celui qui sus...


J'avais envie d'écrire ce billet pour deux raisons. La première est que ce sujet : se teindre en blonde, est de loin celui qui suscite le plus d'effervescence sur ce blog et la plupart d'entre vous sont demandeuses de ce type d'articles. La seconde est que je me rend compte de la difficulté d'obtenir un joli blond seule, à moindre cout et sans flinguer ses cheveux. Pour tout vous dire, c'est 10 fois plus facile de se rater que de réussir son coup, surtout quand on le fait soit-même. 

Je vais donc modestement vous apporter 6 conseils pour devenir blonde. Ce sont les grands principes qui m'ont aidé à obtenir mon blond actuel après les avoir eu trop jaunes, abimés, brûlés... Je reviens de loin !




1. Si vous n'êtes pas sure de vouloir vous engager dans la durée et de prendre soin de vos cheveux quotidiennement, n'y pensez même pas. Un des secrets d'un blond réussi c'est l'en-tre-tien sur la durée.

2. Solution la plus simple : avoir suffisament de $$$$$ pour aller très régulièrement, c'est à dire maximum toutes les 6 semaines - chez un excellent coloriste. Cela ne vous dispensera pas d'un entretien régulier de vos cheveux avec de bons produits. Perso, si j'étais riche, j'irai voir Christophe Robin tous les mois.

Mauvaise solution n°1 : se payer un bon coiffeur afin de devenir blonde et laisser pourrir son blond faute de moyen/temps.

Mauvaise solution n°2 : aller chez un mauvais coiffeur (souvent bon marché mais ce n'est pas forcément correlé!). Vous avez des chances de vous retrouver avec la tête jaune. Faites des recherches avant, ne confiez pas vos cheveux à n'importe qui.

3. Solution moins simple mais plus économique : se teindre les cheveux chez soi. Si vous décidez de le faire vous même, ne jouez pas au petit chimistre sans l'avis d'un pro. Attention, les vendeuses chez les grossistes en coiffure ne sont pas toujours compétentes/disposées à vous aider avec empathie. Le mieux est de connaître un bon coloriste qui pourra vous conseiller sur la teinte de coloration et sur les mélanges à effectuer.




4. Un blond est raté quand : les cheveux jaunissent et/ou sont abimés. 

1er problème : Malheureusemet, le blond jauni naturellement avec le temps. 

Il faut donc se battre contre les reflets jaunes régulièrement avec un shampoing violet - le Silver de L'Oréal Professionnel est excellent, je l'utilise depuis plusieurs années. Pensez également aux soins repigmentants violet et/ou beige à laisser poser minimum 1 heure : Revlon et L'Oréal Pro font de bons produits.
Si vous hésitez entre plusieurs teintes de colorations, à priori, prenez la plus froide possible. 


2ème problème : Le cheveux-paille.

Vous devez proteger vos cheveux car ils ont été abîmés par la coloration super-eclaircissante, l'oxydant et la poudre décolorante. J'ai fait les frais de cheveux très abimés, je peux vous dire que ce n'est vraiment pas drôle et qu'il vaut mieux prévenir que guérir. Guérir = un bon coup de ciseaux, on ne peut pas réparer un cheveux brûlé. 

La solution ? Exit les plaques du lisseur à 180° tous les jours, bonjour aux masques et/ou après shampoing à chaque lavage, aux crèmes/sprays sans rinçage, aux bains d'huiles et de beurre de karité à laisser poser toute la nuit.
Pensez aussi au Revlon Anti Porosity Milk à appliquer généreusement sur les longueurs avant de teindre vos racines. Ce produit évite que la couleur ne rentre en contact avec les longueurs déjà fragilisées.

NB : Une fois blonde, vous ne pourrez plus  avoir la même routine "effortless" qu'avant, il faudra forcément consacrer plus de temps et d'argent à vos cheveux. C'est le jeu ma pauvre lucette.


5. Erreur/Alerte/SOS : Ne pas croire que les balayages n'ont pas besoin d'entretien. Un balayage blond qui date de 6 mois et qui a jauni, c'est aussi moche d'une couleur foirée.

C'est moche, on est d'accord. 

Je voudrais conclure en rappelant que ce qui a marché pour moi ne marchera pas pour tout le monde. Le résultat sera forcément différent sur vous puisque vos cheveux n'ont pas la même teinte de base ni la même texture. Je ne peux pas vous renseigner individuellement sur les produits à utiliser pour une décoloration : je ne suis pas coloriste.

Il n'y a pas de recette miracle : des conseils de pro suivi d'un entretien régulier. 


A très vite


Encore plus d'articles

3 commentaires

  1. Ton article est très intéressant! Je suis aussi une fausse blonde et c'est vrai que ça demande énormément d'entretien sinon ça vire au jaune poussin ou ça fait négligé ^^ Un petit tour chez le coiffeur tous les deux mois maximum! :)

    Des bisous

    RépondreSupprimer
  2. Hello ! En tout cas, j'adore la couleur que tu as actuellement et je rêve un jour de m'approcher enfin de cette nuance blond froid. Ton article tombe à pic car ce week-end j'ai refait mes racines avec le kit Nordic Blonde de Schwarzkoft et je ne saurais pas te dire pourquoi mais je trouve que bien qu'il abîme un peu plus les cheveux, il est plus efficace sur mes cheveux châtains que les produits de pros ( personnellement j'avais acheté ceux de Lakmé et la poudre est bleue censée être plus efficace que la blanche mais je ne le pense pas) en ce qu'il ne fait pas virer mes cheveux au roux ( peut-être plus vers le jaune mais avec le Silver de l'Oréal + le Color cream de Revlon et le Nuanceur de Christophe Robin, c'est parfait et plus facile à déjaunir). J'avais commencé par étapes : j'avais fait d'abord un ombré hair et là mes cheveux étaient très poreux, élastiques je commençait à regretter puis quelques mois après j'ai récidivé et ai décoloré petit à petit toujours par étapes jusqu'à arriver à 5 centimètres des racines ( je ne veux pas les toucher en les décolorant de peur que mes cheveux cassent à la racine enfin bref c'est pas trop gênant de toute façon ça se voit que c'est pas naturel vu que j'ai la peau bronzée). Je suis allée souvent sur ton blog pour avoir des conseils et je t'en remercie grandement car aucuns coiffeurs ne voulaient me décolorer les tifs car ils sont très fins et déjà assez abîmés par les défrisages. En ce moment ça va un peu mieux je les chouchoute ( cure d'Oenobiol, bains d'huile .... enfin tu dois connaître tout ça !
    En tout cas, dis moi comment tu arrives à avoir un blond si froid je suis preneuse de tes conseils car il reste toujours des reflets dorés sur les miens ! Désolé d'avoir écrit un pavé mais ça me rassure de voir que je ne suis pas dans la même galère !
    Bonne journée à toi !

    RépondreSupprimer
  3. Je voulais demander, au fait j'ai un ombré blond et je voudrai me teindre les cheveux en blond sachant que mes racines sont d'un blond foncé pensez-vous que c'est possible d'obtenir un bon blond ?

    RépondreSupprimer